Accueil

                    Le particulier

 

Ce soir

Qui pour des milliers d’hommes est un soir

Semblable à tous les autres soirs un soir

Que rien ne leur permet de situer un soir universel

Ce soir

Trop d’amour me monte à la tête et me tient éveillé

Tant d’idées que si je devais les écrire il me faudrait un volume

Aussi lourd que l’Ulysse de James Joyce

D’ailleurs je pense qu’il est bien fat d’écrire

Je pense aussi que cela est nécessaire

Pour moi d’abord qui ne peux pas dormir

Et toujours secrètement pour toi que j’aime

Enfin mais peu importe pour ceux qui me liront

Peut-être

Qui ne sauront jamais que ce soir

Je ne suis ni malheureux ni même heureux

Mais l’un et l’autre tour à tour

Hésitante lucidité

Que le temps n’est coupé ni par le tic – lent - tac d’une horloge

Ni par le zonzon agaçant d’un moustique

Mais par le Trio à l’Archiduc de Beethoven

Que ce soir est un soir particulier

 

C’est pour eux que je précise la date

Jeudi 28 mars 1968

Pour qu’ils puissent situer ce soir

Dans leurs archives.

                                                *

< Sommaire poésie                                                                                                suivant >