Accueil

DOCUMENTAIRES ET FILMS INSTITUTIONNELS.

 

LE CHEMIN DES IMAGES. (1982, ¾ de pouce BVU, 47’. Production : École Normale Supérieure de Saint Cloud). Importance et fonctions de l’expression audio-visuelle dans la société contemporaine. Avec des interventions de Pierre Faucheux (typographe maquettiste, graphiste et architecte), Franck Horvat (photographe international, magazine Vogue, Dominique Mauduit (directeur d’agence à Publicis), Jacques Monory (peintre et cinéaste), Frédéric Rossif (réalisateur cinéma et TV), Claude Santelli (réalisateur TV), Jacques Séguéla (concepteur publicité, agence R.S.C.and G.), Agnès Varda (cinéaste et photographe).

LA LIBERTÉ DES IMAGES. (1982, ¾ de pouce BVU, 48’. Production : École Normale Supérieure de Saint Cloud). La liberté de l’artiste devant la Nature ; déformation ou interprétation du réel. Un entretien dans son atelier avec Édouard Pignon (peintre) et sa compagne Hélène Parmelin (écrivain, critique d’art).

CLIP AMOR. (1984, ¾ de pouce U-MATIC, 15’. Production : Ciné-Club Lycée La Colinière, Nantes). Libre adaptation du Portrait ovale d’Edgar Poe.

LETTRE DE FRANCE. (1990, BETACAM, 32’. Production : Ciné-Sup. Diffusion : TV ROUMAINE LIBRE, Bucarest, janvier 1990). Le mouvement de solidarité, en France, à l’égard du peuple roumain après les événements de décembre 1989.

ROUMANIE : LES MORTS ESPÈRENT. (1990, BETACAM, 52’. Production : Ciné-Sup. Coréalisation : Nicolae Opritescu. Diffusion : FR3 Bretagne-Pays de Loire, 24 avril 1990). A partir de l’analyse de Doïna Cornea, de témoignages d’intellectuels, d’ouvriers, de manifestants, d’étudiants, une réflexion sur la nature véritable de la révolution roumaine de décembre 1989.

VOYAGE EN ROUMANIE AU CŒUR DE LA RÉVOLUTION. (1990, BETACAM, 5’30’’. Production : Ciné-Sup. Coréalisation : Nicolae Opritescu).

OPÉRATION VILLAGES ROUMAINS. (1990, BETACAM, 27’). Les péripéties de la distribution de 40 tonnes de vêtements et d’aide alimentaire dans les villages le plus déshérités de la région de Bucarest.

AU PAYS DE RETZ. (1991, U-MATIC, 13’. Coproduction : Institut Culturel du Pays de Retz/ Les Amis du Pays de Retz. Diffusion : Musée du Pays de Retz). Un inventaire du patrimoine culturel et touristique du Pays de Retz.

HORS DES SENTIERS BATTUS. (1992, BETACAM, 23’. Coproduction : Rectorat de l’Académie de Nantes/ Ciné-Sup. Coréalisation : Nicolae Opritescu). Film promotionnel pour le 30ème anniversaire de l’Académie de Nantes.

LE CHEMIN DE L’ÉCOLE. (1995, BETACAM, 32’. Coproduction : Région des Pays de la Loire/ Association pour les Adultes et Jeunes Handicapés/ Ciné-Sup. Coréalisation : Nicolae Opritescu). A l’occasion du 25ème anniversaire de l’APAJH, l’intégration des jeunes handicapés moteurs, des déficients visuels et auditifs dans les établissements de l’Éducation Nationale.

LA MERVEILLEUSE HISTOIRE DES CAPTIVANTS CAPTEURS. (1996, BETACAM, 11’. Coproduction : Région des Pays de la Loire/ Lycée Livet/ Ciné-Sup. Coréalisation : Nicolae Opritescu). L’instrumentation du bâtiment du Génie Civil du Lycée Livet, devenu outil pédagogique grandeur nature pour les étudiants.

L’AGRESSEUR. (1997, ¾ de pouce U-MATIC. 10’. Coproduction : Tribunal de Grande Instance de Nantes/ Ciné-Sup. Coréalisation : Nicolae Opritescu). Reconstitution d’un fait divers présentée lors des Journées Nationales de la Justice.

 

Retour page d'accueil