Accueil

                    L’Été

 

Lorsque les enfants dans les classes

Dernier jour du printemps se lassent

Je les écoute eux et leur maître

                Sous la fenêtre

 

Comme un paria exclu qu’on a

Laissé dehors aucun d’eux n’a

Semblé me voir Ô curieux temps

                Que ce printemps

 

Pourtant comme eux je me souviens

D’avoir été oui je reviens

Seul soucieux vous écouter

                    Voici l’été.

                            *

< Sommaire poésie                                                                                        suivant >